ELODIE FAVRE, soprano


Née à Yverdon en Suisse, Elodie Favre étudie le chant dans la classe d'Erika Bill-Geiger au Conservatoire de Lausanne, puis continue ses études à Montevideo, Uruguay, au Conservatoire Falleri-Balzo, où elle reçoit sa formation musicale et théâtrale.Elle travaille également avec Beatriz Pazos, Eiko Senda (Japon), Raquel Pierotti (Espagne), Brigitte Balleys (Suisse).

En 2005, elle est finaliste du Concours National de Chant de Montevideo.Passionnée par la musique baroque elle donnera de nombreux concerts avec l’ensemble instrumental "Montevideo Barroco" et les ensembles madrigalistes "Orfeo" et "Florentino" dirigés par Antonio Domenighini et Esteban Louise.

Dans le répertoire d’oratorio elle chante le Requiem de Gabriel Fauré, des Messes Brèves de Mozart dirigées par Werner Pfaff, la Cantate BVW 51 de Jean Sébastien Bach sous la direction de Cristina García Banegas avec l’Orchestre Philharmonique de Montevideo et la Cantate BVW 80 de Bach avec l’Orchestre Symphonique National d’Uruguay sous la direction de Sylvain Gazançon.C'est également avec l’Orchestre Symphonique National (S.O.D.R.E) que l’on a pu l’entendre dans le rôle de Belinda auprès de la Mezzo-Soprano argentine Nidia Palacios, dans Dido et Enée de Henry Purcell.

Son amour du texte, la conduira à nourrir un grand répertoire de musique de chambre qu’elle aura l’occasion de présenter dans les cycles de musique de chambre du S.O.D.R.E et du Festival International de Piano de Montevideo, Arts et Musique à Sierre, Les concerts de l’association "A piacere", entre autres. Depuis 2011, c’est avec Brigitte Balleys mezzo-soprano et Bernardo Aroztegui, pianiste, qu’elle se produit en récital de duos.